Douleur au talon : Quelles solutions pour y remédier ?

douleur talon

La talalgie est le terme médical qui définit le mieux la douleur au talon.

Il s’agit d’un trouble qui touche de nombreuses personnes et il peut survenir pour plusieurs raisons, dont la sollicitation constante du talon. Cette pathologie est particulièrement contraignante pour les individus qui en souffrent. En effet, ces derniers peuvent se retrouver limités dans l’accomplissement de certaines de leurs tâches quotidiennes parce que les douleurs sont trop aiguës. Quelles sont les solutions à mettre en place pour traiter la talalgie ? 

Dans cet article, nous vous proposons quelques options efficaces pour traiter ces maux. 

Tout d’abord, qu’est-ce qui entraîne une douleur du talon ? 

douleur talon causes

Divers facteurs peuvent être à l’origine de la talalgie. Nous allons en examiner quelques-unes pour mieux vous aider : 

  • Une fracture : Elle se produit généralement à la suite d’une chute brutale et la plupart du temps, il suffit d’avoir recours à un traitement orthopédique (par exemple, un plâtre) pour que les douleurs s’estompent. 
  • Une calcanéite : Dans ce cas précis, il s’agit d’une inflammation de la zone où se trouvent les tendons de la plante du pied. Les personnes qui en sont atteintes ont souvent du mal à marcher et peuvent même avoir les pieds gonflés. La talonnette orthopédique (comme vous le verrez juste ici) peut être une solution pour soulager les maux et les éviter. 
  • Une ostéochondrose de croissance : Les adolescents sont les premiers à souffrir de ce problème, surtout s’ils sont très sportifs. 
  • Un rhumatisme inflammatoire : Les deux talons peuvent être touchés, ainsi que la colonne vertébrale et la cage thoracique. 
  • Une arthrose : Il arrive parfois que ce type de maladie entraîne une douleur au talon. 
  • Une épine calcanéenne : Cette pathologie se définit par une excroissance de tissu osseux. Le développement de ce tissu se fait au niveau de la face inférieure du calcanéum et il arrive fréquemment que les douleurs soient si invalidantes qu’une opération chirurgicale devient obligatoire. 
  • Des souffrances neurologiques : Ici, les douleurs peuvent être causées par des nerfs qui traversent cette partie du corps ou par le nerf sciatique qu’il est aussi possible de ressentir sur le talon. 

En outre, il y a les anomalies de morphologie du pied qui sont capables de créer des douleurs. Certains patients qui consultent des spécialistes du pied peuvent également se retrouver avec une diminution du coussinet graisseux dans cette région du corps. Par ailleurs, la fasciite plantaire ou encore les tendinites des tendons sont aussi des causes plutôt courantes pour ce type de pathologie. 

Comment soigner une talalgie ? 

douleur talon soins

Dans un premier temps, il est important de mettre en place quelques gestes pour éviter que la talalgie s’aggrave. 

Ainsi, vous pourrez appliquer les méthodes suivantes : 

  • Mettre le pied au repos ; 
  • Utiliser de la glace sur la zone touchée (deux fois par jour durant 10 minutes) ;
  • Opter pour une talonnette afin d’amortir les chocs (il est possible d’en faire usage en toute situation, même lors de la conduite en voiture) ; 
  • Marcher sur des sols mous (au maximum) et éviter de courir ; 
  • Porter des chaussures pour soutenir la voûte plantaire ; 
  • Éviter de soulever des charges lourdes. 

De surcroît, s’il vous faut un peu plus que les solutions précédentes pour calmer la douleur, vous pouvez demander conseil à un pharmacien sur le type d’antalgique à prendre. Celui-ci pourra même vous fournir des anti-inflammatoires non-stéroïdiens si la douleur est insupportable. 

Néanmoins, il convient de noter que si la talalgie persiste malgré toutes les mesures de précaution que vous aurez prises, il faudra impérativement consulter un médecin. 

Par ailleurs, si vous constatez un gonflement et/ou un rougissement du talon ou encore que vous ne pouvez absolument pas poser le talon sur le sol, c’est que le problème est un peu plus grave que prévu. De ce fait, il faudra faire analyser cela par votre médecin. Après, vous pouvez aussi vous rendre chez un pédicure-podologue pour réaliser des examens sur vos pieds. Dans certains cas, le professionnel de santé peut procéder à une radiographie ou une IRM pour comprendre ce qui cause la douleur. 

À ce moment-là, pour retrouver sa pleine forme, le patient peut s’attendre à trois types de traitements : local, général et chirurgical. 

À cet effet, pour le traitement local et général, offrir du repos au pied est primordial ainsi que le port de chaussures spéciales et d’autres dispositifs orthopédiques. Des anti-inflammatoires et de la kinésithérapie peuvent aussi être nécessaires. Quant au traitement chirurgical, vous l’aurez compris, il y aura une opération sur le tendon qui cause la lésion, sur le calcanéum, sur le nerf tibial ou encore l’aponévrose plantaire. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plateau Briard