La vidéosurveillance demeure, à ce jour, la solution préférée des français pour se protéger des cambriolages, il nous semble donc judicieux de vous en apprendre un peu plus sur le sujet. En effet, face à la diversité de systèmes de vidéosurveillance proposés sur le marché, il n’est pas toujours simple de s’y retrouver.

Installer une caméra de surveillance connectée peut faire peur à certains, notamment aux personnes âgées qui ne sont pas geeks pour un sous et qui ne savent pas comment s’y prendre. Si l’installation de telles caméras fût, par le passé, délicate à effectuer, il en n’est rien aujourd’hui puisque cela est désormais à la portée de tous.

Il y a cependant quelques règles à respecter, notamment lorsque l’on désire installer une caméra de surveillance à l’extérieur de chez soi. Voyons ensemble quels sont ces points essentiels à respecter pour faire les choses dans les règles de l’art.

Les zones à surveiller

La première des choses à prendre réellement en compte lorsque l’on s’apprête à installer une caméra de surveillance extérieure, c’est la zone à proprement parler que l’on souhaite surveiller.

Avant toute chose, vous devez savoir qu’il va vous falloir respecter la règle de la liberté numérique individuelle. Autrement dit, vous ne devrez pas diriger la caméra de surveillance en direction de vos voisins. Cela semble évident mais peut être source de conflit si votre caméra venait à la fois à filmer l’entrée de votre propriété et le jardin de vos voisins.

Caméra de surveillance extérieure

Selon le modèle de camera de surveillance extérieur que vous aurez choisi, vous serez en mesure d’ajuster plus ou moins le réglage de l’angle de vue de votre caméra. A ce titre, il serait préférable d’opter pour une caméra qui permette de gérer des zones de surveillance délimitées. Cela afin d’éviter d’être alerté à chaque fois que votre voisin rentre chez lui, par exemple.

Le zonage permet également de remédier à un problème que l’on retrouve de manière récurrente lorsque l’on installe une caméra extérieure, celui causé par le mouvement des branches d’arbres qui ont tendance à activer à tort et à travers la détection de mouvement de la caméra.

Pour toutes ces raisons, nous conseillons vivement de choisir une caméra extérieure qui soit reliée à une application qui offre la possibilité de parfaitement délimiter la zone à surveiller.

L’indice IP d’une caméra extérieure, quésako ?

Qui dit caméra extérieure dit protection contre les intempéries. La caméra de surveillance devra, de préférence, être placée sous une avancée de toit, de sorte à ne pas être exposée directement à la pluie.

Toutefois, soyez rassurés, ces caméras de surveillance possèdent un indice de protection IP qui leur permet de parfaitement résister aux conditions climatiques les plus extrêmes.

L’IP est une norme internationale qui est suivi de deux chiffres. Le premier de ces deux chiffres est relatif à l’isolation de la caméra et plus précisément la faculté de cette dernière à empêcher l’intrusion de corps étrangers ou poussières au sein de celle-ci. Le second chiffre, quant à lui, caractérise le niveau de protection contre l’humidité.

Plus l’indice IP sera haut, plus ce sera effectivement le cas. A titre d’exemple, une caméra de surveillance extérieure IP67 sera préférable à celle disposant d’un indice IP65.

Caméra de surveillance extérieure

La vision nocturne

Comme toute caméra extérieure de qualité, celle-ci devra posséder une vision nocturne infrarouge de qualité. En effet, les intrusions les plus problématiques sont celles qui ont lieu la nuit car c’est bel et bien durant cette période de la journée que nous sommes à notre domicile, en l’occurrence nous dormons et nous sommes donc vulnérables.

Privilégiez donc une caméra de surveillance extérieure qui soit en mesure de filmer dans le noir afin que tout mouvement soit facilement détecté et ce, en proposant une bonne qualité d’image.

Notez qu’il existe des caméras de surveillance extérieure qui embarquent un système d’éclairage à détecteur de mouvement. Ce type de caméra peut donc à la fois faire office de vidéosurveillance mais également de luminaire extérieur dissuasif contre les voleurs.

Le stockage des données

Le stockage de données sera, de préférence, effectué sur le cloud plutôt que sur une carte micro SD afin que les données soient en totale sécurité. Une autre alternative consisterait à installer un réseau NAS, mais cela est réservé davantage aux geeks.