Chaque année, des centaines de milliers d’étudiants partent faire leurs études universitaires dans les grandes villes de France. Strasbourg est une ville très attractive pour son pôle scientifique d’excellence et sa proximité avec les institutions européennes. Le budget des jeunes étant limité, la recherche d’un logement relève du défi. Pour trouver plus facilement un petit appartement, voici les trois pistes de recherche.

Les résidences étudiantes

Il s’agit d’immeubles entièrement consacrés à l’habitat des jeunes étudiants. Les appartements sont spécialement conçus pour leur faciliter le quotidien, petits et pas chers, ces espaces sont entièrement modulables pour permettre aux jeunes d’avoir un espace de travail, une salle de bain, une petite cuisine, un lit convertible en canapé pour recevoir des invités. Les communs sont équipés d’une laverie, d’une salle de sport et d’études et les résidences étudiantes à Strasbourg offrent également des services variés pour aider les étudiants au quotidien.

Les cités universitaires

Les étudiants dont les parents ne peuvent pas contribuer financièrement aux financements de leurs études reçoivent deux types d’aides de la part du CROUS. D’abord, ils bénéficient de bourses plus ou moins importantes pour assurer leur vie au quotidien. Le montant est fixé selon un barème indexé sur le revenu des parents. Ensuite, ils ont la possibilité de faire une demande de logement dans les résidences du CROUS. Les chambres ou les appartements ne sont pas chers et sont aussi conventionnés pour la CAF.

Des logements particuliers

À Strasbourg, le parc de logement particulier est assez vaste. De nombreux studios sont à louer pour des personnes seules ainsi que des appartements à prendre en colocation. Les étudiants peuvent traiter directement avec les propriétaires qui déposent des annonces sur le web ou passer par des agences. Il faut toutefois faire attention aux marchands de liste qui promettent des appartements à bas prix contre l’avancement des frais d’agence. Généralement, les annonces sont périmées et l’on ne finit par ne rien trouver du tout.