De nos jours, travailler à l’international fait rêver. Avec la généralisation des contrats de type VIE (“Volontariat International en Entreprise”), un nombre toujours croissant de jeunes diplômés entre 18 et 29 ans a la possibilité de partir réaliser une expérience de travail à l’étranger, souvent vécue comme un passage très formateur et enrichissant. De fait, avec la croissance du commerce mondial et l’émergence de nouvelles puissances économiques majeures en Asie, il existe des vrais besoins en matière de professionnels qualifiés dans les entreprises. Voilà pourquoi s’orienter vers les métiers du commerce international est une vraie opportunité, qu’il faut savoir saisir.

Suivre une formation initiale de qualité, un passage très important

Dans la construction d’une carrière professionnelle tournée vers l’international, tout commence dès la première année d’études. En effet, il est important de bien choisir sa formation, afin d’être orienté de la manière la plus efficace possible. En cela, les formations en alternance commerce international de type BTS constituent un vrai tremplin vers des carrières tournées vers l’import-export dans les entreprises. En proposant notamment de longues périodes d’immersion et d’apprentissage au sein des entreprises, l’étudiant se retrouve confronté directement aux réalités du monde du travail. Or il n’y a pas de meilleure façon d’apprendre qu’en pratiquant un métier au jour le jour.

Mettre l’accent sur les langues étrangères, une démarche fondamentale

Qui souhaite effectuer une carrière professionnelle à l’international ne peut faire l’économie d’apprendre une voire plusieurs langues étrangères. Si l’anglais constitue évidemment la langue étrangère de base qu’il faut savoir bien parler, maîtriser une seconde langue d’importance mondiale, comme l’espagnol, le portugais, le russe ou encore le chinois peut s’avérer être un atout formidable, très valorisé sur un CV auprès des recruteurs. Voilà pourquoi il convient de tout mettre en œuvre pour cela, notamment via des séjours d’études ou des stages réalisés à l’étranger.